Un summum dans la motivation intrinsèque !

Bonjour à tous,

Nous vous proposons, cette semaine, un  exemple des plus incroyables de motivation intrinsèque.
Rappelez-vous, la motivation intrinsèque, c’est celle qui nous fait avancer comme le petit lapin Duracell. C’est celle qui vient de l’intérieur, à opposer à la motivation extrinsèque (la carotte et le bâton).
Comme vous pourrez le constater, ce mathématicien de génie n’a vraiment pas besoin des autres, ni de carotte, pour se motiver !

Et oui, aujourd’hui, pour être motivé, il faut d’abord avoir une certaine autonomie, c’est à dire assez de liberté dans l’organisation de son travail;
Puis avoir la maîtrise de son geste, c’est à dire le désir d’être toujours meilleur dans son activité : avec la maitrise ça n’est pas le résultat qui compte mais le plaisir de faire, le travail du ‘geste’;
Enfin, il y a la finalité, qui renvoie à la possibilité de contribuer à quelque chose de plus grand que soi.

Pour Simon Perelman, c’est son travail et ses découvertes qui sont importantes, pas les honneurs qui en découlent !
Gageons que notre génie russe est à un stade jamais égalé de motivation intrinsèque !

Et si vous voulez réviser sur la motivation intrinsèque, c’est ici !

Excellente semaine !

© 2015 ClubEthik Tous droits réservés
Mentions légales